Naviguer en eaux inconnues; les défis rencontrés par la recherche juridique au Royaume-Uni à l'heure du Brexit

Translated title of the contribution: Navigating unchartered waters: the challenges of legal scholarship in the UK in the Brexit era

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

A l’heure de l’achèvement de cet article, les conséquences de la sortie du Royaume-Uni (RU) de l’Union européenne (UE) (« Brexit ») demeurent encore incertaines. Le processus de sortie de l’UE, tel qu'établi par l’article 50 TUE, met en place une période préparatoire de deux ans à partir de la déclaration officielle de la part du RU de son intention de quitter l’Union. La sortie prévue originellement au 29 mars 2019 a depuis été repoussée à une date ultérieure. Il y a, cependant, une absence de consensus national, que ce soit dans les milieux politiques ou dans le monde civil, sur la forme et le mode que doit prendre ce départ. Concernant le Brexit, nous n’avons que deux certitudes. Premièrement, le processus commençant par la décision de sortir de l’UE ne sera pas achevé au cours de l'année 2019. Deuxièmement, les divisions profondes mises en exergue par le référendum de 2016 - que ce soit entre les partis politiques, les nations constituantes du RU, les jeunes et les vieux, les habitants des mondes ruraux et urbains - mettront de nombreuses années à se combler. Ces deux certitudes définiront autant les politiques internes du RU que ses relations avec le reste de l’Europe pour au moins une génération.
Original languageFrench
Pages (from-to)335-352
Number of pages17
JournalRevue critique de droit international privé
Volume7
Issue number2
Publication statusPublished - 31 Jul 2019

    Fingerprint

Keywords

  • Brexit
  • Royaume-Uni
  • Union Européenne
  • article 50
  • devolution
  • Ecosse

Cite this