Elargissement de l'Union Européenne, capital humain et gouvernance publique: vers une delocalisation à l'est des activités de services?

R. Desbordes, F. Defever

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

En théorie, l'élargissement de l'Union Européenne pourrait conduire à une réorganisation géographique des activités des firmes multinationales puisque celles-ci devraient tirer avantage de la possibilité de localiser leurs activités de services dans les nouveaux entrants qui disposent d'une main-d'oeuvre éduquée et bon marché. Pourtant, l'Europe de l'Ouest continue à accueillir les activités de Recherche et Développement et les centres décisionnels des firmes multinationales. Nous argumentons que ce paradoxe peut être résolu en tenant compte des différences d'efficience productive des pays, engendrées par de fortes divergences de qualité de la gouvernance publique entre nouveaux entrants et anciens membres.
LanguageEnglish
Pages751-767
Number of pages16
JournalEconomies et Sociétés
Volume5
Issue number17
Publication statusPublished - 2007

Fingerprint

reorganization
divergence
Divergence
Auguste Comte
Reorganization
Tenants
Delocalization

Keywords

  • multinational corporation
  • delocalization
  • human capital
  • european union

Cite this

@article{d55eb508e80b41d9bf5da1dac145e0f8,
title = "Elargissement de l'Union Europ{\'e}enne, capital humain et gouvernance publique: vers une delocalisation {\`a} l'est des activit{\'e}s de services?",
abstract = "En th{\'e}orie, l'{\'e}largissement de l'Union Europ{\'e}enne pourrait conduire {\`a} une r{\'e}organisation g{\'e}ographique des activit{\'e}s des firmes multinationales puisque celles-ci devraient tirer avantage de la possibilit{\'e} de localiser leurs activit{\'e}s de services dans les nouveaux entrants qui disposent d'une main-d'oeuvre {\'e}duqu{\'e}e et bon march{\'e}. Pourtant, l'Europe de l'Ouest continue {\`a} accueillir les activit{\'e}s de Recherche et D{\'e}veloppement et les centres d{\'e}cisionnels des firmes multinationales. Nous argumentons que ce paradoxe peut {\^e}tre r{\'e}solu en tenant compte des diff{\'e}rences d'efficience productive des pays, engendr{\'e}es par de fortes divergences de qualit{\'e} de la gouvernance publique entre nouveaux entrants et anciens membres.",
keywords = "multinational corporation, delocalization, human capital, european union",
author = "R. Desbordes and F. Defever",
year = "2007",
language = "English",
volume = "5",
pages = "751--767",
journal = "Economies et Soci{\'e}t{\'e}s",
issn = "0013-0567",
publisher = "Institut de Sciences Mathematiques et Economiques Appliquees",
number = "17",

}

Elargissement de l'Union Européenne, capital humain et gouvernance publique: vers une delocalisation à l'est des activités de services? / Desbordes, R.; Defever, F.

In: Economies et Sociétés, Vol. 5, No. 17, 2007, p. 751-767.

Research output: Contribution to journalArticle

TY - JOUR

T1 - Elargissement de l'Union Européenne, capital humain et gouvernance publique: vers une delocalisation à l'est des activités de services?

AU - Desbordes, R.

AU - Defever, F.

PY - 2007

Y1 - 2007

N2 - En théorie, l'élargissement de l'Union Européenne pourrait conduire à une réorganisation géographique des activités des firmes multinationales puisque celles-ci devraient tirer avantage de la possibilité de localiser leurs activités de services dans les nouveaux entrants qui disposent d'une main-d'oeuvre éduquée et bon marché. Pourtant, l'Europe de l'Ouest continue à accueillir les activités de Recherche et Développement et les centres décisionnels des firmes multinationales. Nous argumentons que ce paradoxe peut être résolu en tenant compte des différences d'efficience productive des pays, engendrées par de fortes divergences de qualité de la gouvernance publique entre nouveaux entrants et anciens membres.

AB - En théorie, l'élargissement de l'Union Européenne pourrait conduire à une réorganisation géographique des activités des firmes multinationales puisque celles-ci devraient tirer avantage de la possibilité de localiser leurs activités de services dans les nouveaux entrants qui disposent d'une main-d'oeuvre éduquée et bon marché. Pourtant, l'Europe de l'Ouest continue à accueillir les activités de Recherche et Développement et les centres décisionnels des firmes multinationales. Nous argumentons que ce paradoxe peut être résolu en tenant compte des différences d'efficience productive des pays, engendrées par de fortes divergences de qualité de la gouvernance publique entre nouveaux entrants et anciens membres.

KW - multinational corporation

KW - delocalization

KW - human capital

KW - european union

UR - http://www.ismea.org/ismea/ecosoc.html

M3 - Article

VL - 5

SP - 751

EP - 767

JO - Economies et Sociétés

T2 - Economies et Sociétés

JF - Economies et Sociétés

SN - 0013-0567

IS - 17

ER -