Corps en marge et voix des corps

Activity: Talk or presentation typesOral presentation

Description

Par opposition au corps sain, synonyme d’appartenance, le corps malade est déviant, singulier, en marge. Cette mise à l’écart commence au moment du diagnostic et s’accentue avec les traitements qui objectivent le corps, le marquent parfois (ablation - alopécie) et réduisent souvent en parallèle les patients au silence et à la passivité. Ce corps malade et en marge est néanmoins central aux ouvrages de nombres d’écrivaines qui y ont relaté leur expérience de cancer du sein. En s’appuyant, entre autres, sur les travaux d’Anne Hunsaker-Hawkins et d’Arthur W. Frank sur l’importance de donner une voix aux corps malades, cette communication propose d’explorer les travaux très différents de trois écrivaines francophones et leur réponse individuelle à cette rupture normative induite par la maladie et son traitement. Anne Cuneo entendait dès 1979 faire un travail ‘collectif’ et ‘impératif’ avec son roman Une cuillérée de bleu par lequel elle voulait ‘affirmer [s]on existence de cancériférée dans cette société où il est bon de cacher qu’on vous a amputé d’un sein, […] où il est décent de mourir en silence.’ En 2011, la belge Lydia Flem publiait La reine Alice (2011), récit de son cancer sous couvert de ré-écriture du conte de Lewis Carroll accompagné d’un journal photographique ‘nécessaire’ en plus des mots pour illustrer les différentes étapes de son traitement et son état d’esprit. Enfin, Le Doute (2020) d’Anne Wolfers est un recueil de dessins réalisés au jour le jour, au cours de son traitement et de sa convalescence.
Period12 May 202214 May 2022
Event titleMargins: Voices and Pathways: 10th International Women in French US Conference
Event typeConference
LocationAmes, United States, Iowa
Degree of RecognitionInternational

Keywords

  • Women in French
  • Belgian literature
  • Belgian Studies
  • illness narratives
  • cancer narratives
  • pathographies